Très bien il est temps que j’avoue ! C’est vrai je le confesse aujourd’hui je n’ai pas envie de me faire cuisiner alors je me mets à table. C’est pourquoi je vous l’annonce nous allons parler de table aujourd’hui. Voilà, excellente mise en jambe en ce début de semaine, mon humour s’est perdu pendant le week-end. Mais revenons à nos affaires car aujourd’hui la confrontation s’annonce âpre entre la table à manger Neo et la Myylo. Deux modèles, deux styles, deux designs, mais une même envie celle de vous satisfaire. Que le match commence !

 

Le design :

Du côté de la Neo, le pied de la table ne passe pas inaperçue. Ces deux sortes d’arc en bois massif qui s’éloigne l’un de l’autre sur une base en inox, le moins que l’on puisse dire c’est que c’est imposant. Le plus design se joue pour moi sur le fait que les pieds soient en décalés à la base. Cette asymétrie qui commence a la base pour terminer sur la même ligne au niveau du plateau, cela apporte un plus au design de cette table.

Du côté de la Mylo on serait presque dans un style « futuriste ». Cette table, très design contemporain nous attire par ses deux pieds très allongés et légèrement arrondie vers l’extérieur. Là encore le style joue au niveau de la position des pieds. Ici ils sont parallèles mais en décalés, ce qui créé une continuité qui donne une sensation d’allonger la table, de l’agrandir.

 

Les dimensions :

 

Ici les dimensions seront sensiblement les mêmes puisque d’un côté nous avons la Neo qui fera 180*90*75 et la Mylo qui fera 180*90*76. Un petit centimètre de plus en hauteur qui fait toute la différence ? Je ne pense pas.

 

Couleur et structure :

D’un côté la Neo sera proposé en bois massif finition wengé pour les pieds sur une base en inox. De l’autre la Mylo sera proposé en MDF (bois laqué) en noir ou blanc sur une base en inox. Les deux plateaux seront en verre trempé transparent d’une épaisseur de 12mm.

 

Chacune de ces tables étant à 299€, vous ne pourrez même pas les départager comme ça. Alors laquelle choisirez vous ? L’audace de la Neo ou l’esthétisme sobre de la Mylo ?