Nous y sommes, aux portes de décembre et son parfum de fête. Alors que l’obscurité tombe de plus en plus en vite sur nos habitations et que le froid s’amuse à se glisser sous nos longs manteaux et nos écharpes de saisons, l’esprit de Noël s’installe définitivement dans les vitrines et les rayons de nos magasins favoris. Dans nos rues les décorations sont évidemment de sortie et commence peu à peu à scintiller fièrement pour nous rappeler que nous sommes en période de fête. J’entends d’ici les médisants dire que je suis quelque peu obséder par Noël puisque c’est la 3ème fois que j’en parle, mais qu’importe ! Le sujet de cet article du jour au parfum de bûche pâtissière, de marrons glacés, d’épines de sapin et de feu de bois, est la décoration de Noël dans toute sa splendeur ! Du sapin à la table, des guirlandes aux boules, du choix du sapin à son emplacement, on ne laissera rien au hasard !

 

La première étape d’une décoration de Noël est bien entendu le choix du sapin. Tout d’abord il y a les puristes, dont je fais partie, qui prône l’usage d’un authentique sapin bien naturel sorti de nos forêts ou venant tout droit du froid scandinave. L’épicéa et le nordmann sont les deux catégories que l’on retrouve le plus. Leurs différences ? L’un perd ses épines, l’autre est plus cher mais ne les perd pas. Question de budget !

Ensuite nous retrouvons les progressistes ou encore les économes qui favorisent l’usage du sapin en synthétique. Beaucoup moins agréable pour la décoration de votre intérieur, il représente l’avantage de pouvoir être réutilisé d’une année sur l’autre.

Enfin nous avons les originaux, ceux qui poussent encore plus loin la décoration de Noël. Ceux-ci sont les utilisateurs du sapin floqué, celui-là même que vous retrouvez fardé généralement de blanc mais parfois de noir voire même de rouge. Bonne tenue, ne perd pas ses épines et apporte un peu plus de folie à votre décoration de Noël.

 

Une fois le bon sapin choisi, il ne nous reste bien évidemment plus qu’à le décorer. Là tout le monde y va de ses goûts et surtout de ces couleurs. Boule transparentes, boules unies argentées, dorées, bleues, rouges, etc… boules avec motifs et ainsi de suite. Et bien entendu le choix des couleurs est en rapport avec celui des guirlandes. Pour les combinaisons de couleurs beaucoup sont possibles, notamment autour de l’argenté. Mais s’il vous plait, éviter le mélange bleu, blanc, rouge qui donne un côté patriotique un peu trop américain.

Le choix des guirlandes est sur le même principe ? Guirlandes simples, mat ou brillantes, ou encore des guirlandes lumineuses.

Pour les décos supplémentaires qui plairont à vos enfants,  de tout temps le pingouin a été une tendance dans les sapins. Phénomène que je ne comprends pas étant donné que je n’ai jamais vu de sapin en antarctique.  Pourtant comme chaque année, des pingouins de tout style, des hiboux de toutes formes vont venir joncher nos sapins pour le plus grand plaisir des tout petits. Ajoutez des pères Noël, des élans, des esquimaux… et vous aurez un arbre pleinement décoré.

 

Et pour finir, la décoration de table. Ici faites simple, un peu de couleur pour la nappe, des serviettes assorties, de beaux verres à vin à côté des flutes à champagnes, quelques bougies et le tour sera joué. Inutile d’en faire des tonnes pour obtenir quelque chose de charmant et de chaleureux. A vrai dire, le plaisir n’est-il pas de se retrouver tous autour d’une table à déguster de bon plats et s’émerveiller devant un bon vin ? En attendant Noël, restez auprès du feu blotti dans un bon fauteuil si vous en avez l’occasion…