Même si cet article ne parlera pas vraiment de série télé mais de cinéma, je trouvais ça "cool"de reprendre le nom de mon article « Mon canapé, ma télé et moi » pour en faire une suite. De toute façon je fais ce que je veux ce sont mes articles, et paf ! Mais pour en revenir au sujet qui nous anime, nous allons donc aujourd’hui évoquer les salles de bain, étonnant non vu le titre de mon article n’est-ce pas ?! Mais pas n’importe quelle salle de bain non, des salles de bain qui ont transformé des scènes du cinéma mémorables, des scènes qui sont devenues à elles seules des chefs d’œuvres du 7ème art, des… enfin bon des scènes de cinéma quoi !

 

Garden state :

 

Ah oui oui oui ! Je commence par un film que j’apprécie beaucoup ! Une jolie petite histoire dans un bled perdu des Etats-Unis entre un dépressif qui retourne dans sa ville d'enfance, une jeune femme un peu folle qui semble vivre dans un autre monde et un type sans futur professionnel, ex meilleur ami du dépressif. Vous me suivez ? Ce petit gourpe (Natalie Portman, Zach Braff, Peter Sarsgaard) nous livre une jolie fresque sur l’amour, l’amitié, les relations parents enfants, etc. Et notamment cette scène entre Zach Braff et Natalie Portman où, après une journée sous des litres d’eau, ils finissent tous les deux assis dans la baignoire à parler de leurs vies, de leurs problèmes, de leurs futurs. Zach Braff qui n’a pas pu pleurer depuis des années se retrouve à verser « une larme ». Et ce n’est pas une expression, il n’en verse vraiment qu’une que Natalie Portman décide de récupérer dans un gobelet en souvenir de ce moment mémorable.
Une scène emplie de jolis sentiments, de mélancolie et de tristesse sans tomber dans le cucu planplan et pesant.

 

 

Rencontre à Elizabethtown :

 

Autant si pour Garden State je pouvais parler de film crédible qui ne tombe pas dans le planplan, autant pour celui-ci j’aurais du mal. Rarement vu un film aussi fleur bleue, aussi guimauve que celui-ci. Film à l’eau de rose par excellence, l'interprétaion d’Orlando Bloom aussi fade que la musique de Carla Bruni (allez hop j’attaque, je me jette à l'eau), vous donne envie d’aller vous gaver de chocolat ou de tout ce qui peut vous remonter le moral pour compenser le choc de la nullité cinématographique que vous venez de prendre en pleine face. Bon, il est vrai que j’en rajoute un peu mais tout de même….
On assiste néanmoins à une scène plutôt sympatoche au début du film ; Orlando Bloom rencontre Kirsten Dunst hôtesse de l’air sur une petite compagnie, lors d’un vol à destination d’Elizabethtown. Quelques heures après le vol, le soir elle ou il décide de l’appeler (je ne sais plus), ce qui donne lieu à une conversion téléphonique qui dure des heures. Durant cette conversation on navigue dans toutes les pièces de leurs appartements, de la cuisine à la chambre, du salon à la salle de bain. Ils causent de leurs vies, des doutes qu’on peut connaître, de nos envies non finalisées, etc… Durant cette longue scène censée durant dans la réalité des heures, Kirsten Dunst en profite pour se faire couler un bain et qui après une question d’Orlando « Quand est-ce que tu seras de retour ? » se retrouve à tirer une tête exprimant un « yes ! ». Toujours mignon, surtout pour ces dames (macho !).

 

 

How I met your mother :

 

J’ai mentiiiiiiiiiiiii ! Nous parlerons quand même de séries tv aujourd’hui parce que je suis fan de séries tv et que, encore une fois, c’est mon article je fais ce qui me plait, et re-toc !
Nous avons déjà parlé de How I met your mother et de ce fameux canapé rouge dans le salon de Ted. Hé bien cette fois nous parlerons de sa salle de bain (appartement mythique). Car il s’en est passé des événements dans cette salle de bain, comment la rencontre entre Ted et la chèvre ; ou encore Marshall et Lilly bloqué à l’intérieur parce que Ted est avec une de ces conquêtes et qu'il ne sait pas qu’ils sont présents. Ceci donne lieu à une scène où Marshall et Lilly se moque de lui et de sa copine, parce qu’ils sont fleur bleues au possible. Un seul problème, Lilly a envie de « faire pipi » mais n’imagine surtout pas le faire devant Marshall, jusqu’au moment où… elle ne tient plus.
Mais dans HIMYM, il n’y a pas que cette salle de bain qui sera la scène de moments sensationnels. Les salles de bain de deux inconnues par exemple, seront le lieu du fameux « naked man » de Ted et Barney où ils vont se creurser la tête pour toruver la meilleure position et recevoir ces deux demoiselles, nus dans leurs salons respectifs. La salle de bain de Robin donnera lieu à une scène d’introspection avec Ted pour savoir s’il doit rompre avec sa copine avant de sortir avec Robin qui l’attend de l’autre côté de la porte.

 

 

Very bad trip :

 

Enterrement de vie de garçon à Vegas ? Ouh le réveil est compliqué le lendemain, encore plus compliqué quand vous ne vous souvenez de rien. Encore, encore plus compliqué quand vous vous réveillez dans une chambre d’hôtel hors de prix et qui désormais ressemble plus à un terrain de guérilla urbaine combiné à une piste de bowling et une boîte de nuit. Salon sans dessus dessous, canapés détruits , chambre dans un état inommable et salle de bain… et la salle de bain ? Hé bien c’est là où ça devient le plus compliqué, lorsque l’un des personnages se réveillant et allant aux toilettes, se retrouve face à face avec un tigre… oui, oui, un tigre ! Ce qui donnera lieu à une des scènes phares de ce film. Il ressort en vitesse de la salle de bain en hurlant qu’il y a un tigre, pendant que ces potes commencent vaguement à émerger ; personne ne veut y croire bien évidemment.

 

Je serais toi, je n’irais pas vérifier cher ami.

 

London :

 

A croire que les salles de bains sont lieux à des introspections et à des échanges sur nos relations amoureuses, sûrement pour marquer le fait qu’elles finissent toujours au fond des toilettes, qu’elles tombent à l’eau (pfff désabusé). En ce qui concerne ce film, une grande partie de l’action se passe dans la salle de bain d’un loft, entre Jason Statham et Chris Evans, à comparer leurs anciennes relations et de parler de l'ex petite amie qui à amener Syd (Chris Evans) à venir à cette soirée. C’est un match de ping pong entre les deux acteurs, à savoir ce qu’il ressort de nos relations, ce qu’on a bien fait ou pas, ce qui nous passe à agir de telle ou telle façon. Comment se finit l’histoire entre Syd et London ? Regardez le film, vous le saurez par vous-mêmes.

 

 

C’est dingue ce qu’il peut se passer dans une salle de bain non ? Penser donc a bien l’agencer, on ne sait jamais combien de temps on risque d’y passer un jour ou l’autre.